Re-loot manga du lundi, très en retard…

Re-bonjour !

« C’est tout pour aujourd’hui. À la prochaine (qui devrait aussi arriver dans un moment, vu que je n’ai rien pris la semaine dernière) ! o/ », croyais-je

Sauf que c’était sans compter que, depuis la recrudescence de cette sempiternelle et éternelle pandémie, les commandes sont fractionnées en plusieurs colis ! Et que les aléas de la vie font donc que certains arrivent bien plus tard que prévu… Cela dit, vu ce que c’est cet après-midi, ce serait mal de s’en plaindre !

Avec les deux premiers tomes d’Escale à Yokohama, j’ai ouï dire qu’il s’agissait ni plus ni moins que d’une véritable perle, un joyau en matière de manga tranche-de-vie uchronique et dépaysant ; avec un brin de science-fiction, puisqu’Alpha, l’héroïne ci-présente, n’est pas un être biologique mais une androïde (un robot qui, je n’en doute pas, n’en mérite pas moins bien davantage d’être considérée comme assurément plus humaine que la plupart des vrais Homo « sapiens » (lol !)…).
Alors, oui, c’est une série de 14 tomes parue à partir de 1994 (l’année de mes 10 ans). Mais si ça allie qualité avec quantité, c’eût été criminel de passer à côté ! « Oldie, but goodie », comme on dit ! ^^

Et là, normalement, je conclurais avec ma traditionnelle phrase de fin, mais si ça doit provoquer un nouvel arrivage demain (normalement, non, mais j’ai pas vérifié)… ^^’ Bon, allez, à la prochaine ! o/

Vivaldi