Loot manga très 20… mais pas vain !

Bonjour !

Encore une fois, j’ai un colis qui a été séparé en deux, mais vu que le premier contient deux mangas, on peut en faire un article !

Au passage, et avant d’y aller : l’e-mail qui dit que le colis n’a pas pu être remis et demande si j’étais chez moi… Alors que : oui, je suis bien chez moi (je suis gardien de sécurité à domicile, comme l’était Mahiro Oyama dans Onii-chan wa Oshimai! au début de l’histoire). Et normalement, le facteur dépose les cartons dans la boîte aux lettres sans avoir besoin de me sonner (et au pire, il n’avait qu’à le faire, ce qui n’a pas été le cas) ! Bref, passons… Il le livrera demain, c’est pas un souci.

Qu’avons-nous, sinon, aujourd’hui (enfin, c’est arrivé hier, mais on va faire comme si) ?

Deux mangas sous le signe du 20 (sans O) ! On commence par finir 12 ans (oui, commencer par la fin, c’est un concept !), avec une Hanabi désormais collégienne et qui donc doit subir le cosplay forcé que ça implique au Japon… Beurk ! 🤮 La tenue elle-même est sympa, mais ça n’a pas à être corrélé à un contexte scolaire où on est là pour apprendre des choses et pas jouer au mannequin de mode, b××del ! Et on poursuit ensuite avec le tout aussi vingtième mais avant-dernier tome de We Never Learn (dont j’ai fini de regarder la saison 2 de l’anime avant-hier), avec une très belle Asumi Kominami en fée sur la couverture !

C’est tout pour cette fois, et je vous dis à la prochaine (qui devrait être aux couleurs du bleu ciel, du rose et du blanc, mais j’en dis pas plus…) ! o/

PS : ce week-end, à partir de ce vendredi 19 novembre à 17 heures, ce sera la neuvième édition du Desert Bus de l’Espoir ! Encore une fois : venez « bourrer les dons » pour ce marathon caritatif vidéoludique au profit de l’Association des Petits Princes et retransmis en direct sur Twitch. C’est une belle cause et on va les aider à battre le record des 62 k€ récoltés pour réaliser les rêves des enfants malades et hospitalisés, d’accord ?

Vivaldi